UN PEU D’HISTOIRE

nebuleuse M17

Depuis que l’homme à pris conscience de lui-même il n’a eu de cesse de vouloir contrôler son propre destin.

Lascaux salle des taureauxDans la préhistoire, plus précisément au paléolithique supérieur, les fouilles ont permis de déterminer que l’homme de Neandertal se parait de bijoux taillés dans des os, des dents et de l’ivoire. Ces parures furent reprises par les premiers hommes. Puis ce fût l’apparition de l’art figuratif, de petits mobiliers et de la sculpture (La Grotte de Chauvet – Pont d’Arc en Ardèche). On retrouve sur des ossements et des sépultures des signes distinctifs de l’expression de croyances à connotations religieuses lors des inhumations jusqu’à l’âge de bronze (Peuple des tourbières). Des hommes se distinguèrent plus particulièrement dans ces communautés : les chamanes. Des ouvrages différents souvent controversés par leurs pairs ont été publiés sur ces sujets.

  collier-pretresse-de-delphesDurant l’antiquité le domaine religieux et de la divination (les deux étant étroitement liés à cette époque) étaient tenus par les prêtres et mêlaient astronomie, astrologie, mathématiques et rites secrets. Le site le plus prestigieux et le plus respecté à travers le monde antique fût le Temple de Delphes (historique). Oracles et pythies (prêtresses) y exerçaient l’art de la divination et de l’interprétation des rêves. Parmi ces membres il n’était pas rare de compter des hommes et des femmes aveugles de naissance. Ce qui pourrait être considéré comme un handicap était en fait un don ! En effet, l’homme privé de son regard sur le monde pouvait voir au plus profond des êtres et des choses et accéder ainsi au sacré. Des contemporains de cette époque marquèrent l’histoire par leurs visions et prédictions. La référence en matière de société divinisée est sans conteste l’Egypte antique. Je laisse le soin au profane ou initié que vous êtes le loisir de surfer sur la toile pour y découvrir les ouvrages et articles qui sont légions en ce domaine.

  Christ Le christianisme prit 4 siècles à s’imposer après la naissance du Christ comme La Religion de référenceen opposition aux croyances païennes héritées de l’antiquité avec le cortège de persécutions que nous lui connaissons. Il pris sa forme actuelle lors du Concile de 325 initié par l’Empereur Constantin qui verra l’avènement de l’ancien testament de la Bible et des rites toujours en vigueur aujourd’hui. D’autres conciles suivront qui imposeront la religion chrétienne au plus grand nombre. La bible condamnait la pratique de toute forme de divination telle qu’elle soit. Cependant durant le début de l’ère chrétienne des prédictions marquèrent l’histoire certaines par des Saints cannonisés.

 Nostradamus Vatinicia codexAu Moyen-âge l’église lutta contre des pratiques et des croyances survivantes de l’antiquité ayant cours dans les campagnes. La fin du XIIème siècle verra la persécution des Cathares qui aura pour conséquence la constitution de l’inquisition chargée de définir et de poursuivre toutes les formes d’hérésies. Son membre le plus tristement célèbre par les milliers de personnes qu’il envoya au bûcher fût l’évêque Bernard Gui. Durant le XVIème siècle l’austérité de l’église renforcée par l’inquisition alliées aux guerres et à la peste noire vit émerger des courants de pensées opposés à l’église de Rome telle que Martin LUTHER et Jean CALVIN. Un voyant italien marqua cette époque Girolamo CARDANO dit Jérome CARDAN. N’oublions pas Michel de NOSTREDAME dit NOSTRADAMUS célèbre astrologue et voyant de Catherine de Médicis.

 ©Photo. R.M.N. / R.-G. OjŽda

La Renaissance est une époque de recherches et de découvertes. Les médecins étudient le corps humain, des inventions de toutes sortes voient le jour. Les études de Léonard de Vinci inspireront le début du 20ème siècle. Les alchimistes explorent et mêlent médecine, mathématiques, astronomie, astrologie et divination. Ces pratiques sont protégées par des mécènes, l’Eglise les tolère. Un des plus représentatif de ces personnages fût l’anglais Robert FLUDD.

 C’est dans le courant du XVII ème siècle à l’époque du règne de Louis XIV que l’on découvre à travers la fameuse « Affaire des poisons » toute la dimension de la divination et des pratiques dites de magie noire dans la société de l’époque. Louis XIV n’échappa pas pour autant à la curiosité de consulter une célèbre tireuse de cartes de l’époque, Marie AMBRUGET.

 book-of-thoth-etteilla-00847

Le siècle des lumières (1715 – 1789), voit naître de nouveaux courants de pensées : le philosophe Denis DIDEROT, MONTESQUIEU et bien sur VOLTAIRE. Cette période est une époque transitoire à l’accent contestataire : on s’affranchit ouvertement du pouvoir royal et plus encore de l’Eglise. C’est aussi le début de l’industrialisation, du capitalisme et de la presse populaire. La cartomancie fait son apparition dans les salons sous forme d’un jeu de 32 cartes « l’Etteilla » qui n’est autre que le nom inversé de son créateur Jean François ALLIETTE. C’est à cette époque que le tout Paris coure Marie-Anne Adélaïde LENORMAND connue sous le nom de Mademoiselle LENORMAND. Le tarot de Marseille suscite un intérêt grandissant et fait parler de lui aux travers des écrits de Court de GEBELIN et du Comte DE MELLET.

 Early Nineteenth Century French Print of "La Tireuse de Cartes"  Le Directoire voit la montée en puissance de la bourgeoisie grand vainqueur de la Révolution au profit des aristocrates et au mépris bien sur du peuple qui subit la flambée constante du prix du pain et une inflation galopante. S’ensuit une des période les plus troubles de notre histoire dans l’enchaînement du premier empire avec Napoléon 1er, de la première restauration avec Louis XVIII et Charles IX tous deux frères de Louis XVI ; puis des 100 cent jours avec la tentative de reprise du pouvoir par Napoléon qui verra l’avènement de la seconde restauration suivit de la monarchie de juillet avec l’arrivée au pouvoir de Louis Philippe. Louis Philippe tout conservateur qu’il était consultait régulièrement Mademoiselle CLÉMENT cartomancienne de renom à l’époque qui fût l’élève de Mademoiselle LENORMAND.

 Karl Brullov Svetlana (1836)Le XIXème siècle vit l’essor grandissant de l’industrialisation, les débuts de la République et des fondements de notre société actuelle. Un des personnages les plus emblèmatique de cette époque qui a étudié avec intérêt et conviction l’ésotérisme fût sans contestes Gérard ENCAUSSE connu sous le nom de PAPUS. Des écrivains notoires comme Victor HUGO n’ont pas caché leur engouement pour le spiritisme très en vogue à cette époque . Il écrivit d’ailleurs un ouvrage « Les tables de Jersey » qui relate ses nombreux entretiens avec l’au-delà. Victor HUGO mais aussi Alexandre DUMAS consultèrent un voyant célèbre de l’époque Edmond de BILLAUDOT. Le plus célèbre voyant-spirite de cet époque dont la tombe au cimetière du Père Lachaise attire encore aujourd’hui nombre de visiteurs fût Léon Hippolyte DENIZART RIVAIL plus connu sous le nom d’Allan KARDEC. On peut encore se rendre dans la librairie du descendant de Pierre Gaétan LEYMARIE au 42 de la rue Saint Jacques à Paris qui fût l’ami et l’éditeur de KARDEC tout au long de sa vie. Dans un registre plus populaire, un cartomancien du nom de CABRA anima avec ses démonstrations la Place de la Bastille au milieu de ce siècle.

 William Mac Gregor PaxtonLe début du XXème siècle mis en devant de scène des personnages troubles comme l’époque qui les a fait connaître. Pour n’en citer qu’un, Karl SCHROEDER connu sous le nom d’Erik Jan HANNUSSEN qui prédit l’arrivée d’Hitler au pouvoir ainsi que sa chute et celle du IIIème Reich. Cette dernière prédiction lui valut d’être assassiné par les nazis. Au contraire de ce que l’on croit Hitler ne s’intéressait absolument pas au paranormal au contraire d’Himmler et de Hess. Plus près de nous Gérard CROIZET décédé en 1980. On peut rendre hommage à cet hollandais de naissance célèbre et respecté dans le milieu de la paraspsychologie. Nous lui devons une nette avancée dans la recherche sur le phénomène de la voyance mais également à son actif de nombreuses vies sauvées par la précision exceptionnelle de ses visions.

 cropped-1886_ettore_tito_-_la_chiromante_detail3

Je vous invite à méditer sur cette citation apposée sur le temple de Delphes qui fût affectionné et reprise par Socrate : « Connais toi, toi même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux ».